L’intelligence artificielle se retrouve une fois de plus sur le devant de la scène pour trois raisons majeures. La première est une disponibilité sans précèdent de donnés issue de la digitalisation de notre monde. Deuxièmement la puissance de calcul informatique qui a doublé tout les trois mois et demie depuis six ans. Dernièrement, les algorithmes et leurs techniques d’apprentissage et d’entrainement pour leur perfectionnement et optimisation fait en sorte que l’IA se déploie dans des assistants virtuels.

Cette renaissance d’intelligence artificielle mène à trois enjeux. Premièrement il faut favoriser l’investissement pour faire de la France des champions de l’intelligence artificielle. En second il faut encourager la formation de toutes les générations dans les applications et l’utilisation de l’IA en France. Troisièmement est de construire un cadre éthique et règlementaire qui protège la vie de l’ensemble des citoyens.